Naissance de Radio Pikez

Une info cotebrest.fr

Une pikez, en breton, c’est une chipie, une gamine effrontée qui embête les adultes avec ses questions embarrassantes.

Mais depuis peu, une pikez, c’est aussi une web-radio.
L’idée de Radio Pikez était venue à « quelques potes pratiquant régulièrement le débat et le second degré » et que le débat politique, tel qu’il s’exerce dans les médias, laissait insatisfaits.

Sans publicité ni subventions

D’où la volonté de créer une radio associative « sans publicité ni subventions, sur laquelle l’antenne serait ouverte, sans discrimination ni censure, à tous les citoyens ».
Après une campagne de financement participatif lancée en janvier sur la plateforme Ulule, Radio Pikez a pu commencer à émettre sur la toile samedi 5 mars.

Un ton drôle et bienveillant

Comme le proclame le manifeste cosigné par Adèle Melendez, Benoît Guéganton, Pierre Guirriec et Julie Borg, le ton de la radio se veut « drôle », considérant que « pour parler de choses sérieuses, il faut parfois ne pas se prendre au sérieux », mais aussi « bienveillant » dans l’idée « qu’autour de nous, tous peuvent apporter leur pierre à l’éducation citoyenne, nécessaire à la démocratie ».

Antenne ouverte à tous

Toute personne désirant s’exprimer sur l’antenne de Radio Pikez voire adhérer à l’association (c’est gratuit) est donc invitée à se manifester sur le site internet.

« Si vous ne venez pas à Radio Pikez… »

Les Pikez descendront aussi régulièrement dans la rue pour recueillir les avis des gens sur tel ou tel sujet : « Si vous ne venez pas à Radio Pikez, c’est elle qui viendra à vous ! »

Pour écouter Radio Pikez :

www.pikez.space

Be the first to comment on "Naissance de Radio Pikez"

Leave a comment