La Cour d’Appel de Paris ordonne à Médiamétrie de réintégrer Fun Radio

FUN RADIO

Fraude aux sondages

Fun Radio est accusée depuis mi-juin de fraude par ses concurrents, en raison d’appels répétés aux auditeurs pour qu’ils plébiscitent la radio lors des enquêtes téléphoniques de Médiamétrie. Lagardère (Europe 1, Virgin Radio, RFM), NextRadioTV (RMC), NRJ Group et Skyrock avaient adressé un courrier très détaillé dans lequel ils accusaient Bruno Guillon, l’animateur de la matinale de Fun Radio, de s’être livré depuis septembre à des incitations de vote auprès de ses auditeurs. Fun Radio avait reconnu de son côté une « maladresse » sur des « séquences à tonalité humoristique« .

Le 20 juin dernier, après enquête, Médiamétrie avait alors décidé d’exclure Fun Radio de sa mesure jusqu’à nouvel ordre. L’institut avait aussi annoncé une correction des études litigieuses des dernières vagues, Avril-Juin 2016, Janvier-Mars 2016 et Médialocales Septembre 2015-Juin 2016. Les résultats de toutes les autres radios pendant cette période avaient donc été légèrement modifiés.

Be the first to comment on "La Cour d’Appel de Paris ordonne à Médiamétrie de réintégrer Fun Radio"

Leave a comment