Une 126 000 particulière

LES-RADIOS-S-EN-PRENNENT-A-MEDIAMETRIE

Contacts presse: L’étude 126 000 radio, la 126 000 IdF, le Panel Radio et les Médialocales structurent le marché radio tant pour ce qui concerne la validation de choix éditoriaux que la commercialisation de la publicité locale et nationale. Elles guident le choix des Directions des programmes pour leurs antennes et leurs programmations ; elles permettent aux annonceurs privés comme publics de fixer la répartition de leurs budgets publicitaires en s’assurant d’un retour sur investissement satisfaisant.

Les radios ayant constaté des variations d’audience de grande ampleur et inexplicables, le CESP, organe de contrôle de MEDIAMETRIE, a été saisi. Sur la base dès conclusions du CESP sur les agissements de FUN RADIO et après avoir conduit ses investigations, Mediametrie a constaté que ces agissements enfreignaient l’article 7 de son règlement et faussaient les résultats de la station, des autres radios et de manière plus générale, de plusieurs vagues de l’étude 126.000. Elle a décidé d’exclure la station de l’enquête avril/mai/juin 2016 et de corriger rétrospectivement l’enquête janvier/février/mars 2016. Les vagues Novembre/Décembre 2015 et Septembre/octobre 2015 sont en cours d’analyses également.

Médiamétrie nous a informés de la méthode statistique de correction retenue, pour corriger, selon elle, les audiences de FUN RADIO, sans toutefois évaluer les conséquences sur les autres radios. Or, les premières constations font apparaître que cette méthode telle qu’elle a été appliquée, a eu pour effet de sous évaluer fortement les résultats d’autres radios, notamment celles qui ont de nombreux auditeurs communs avec FUN RADIO et qui perdent mécaniquement les déclarants annulés (un auditeur écoute en moyenne 4 radios sur trois semaines).

Les audiences sont ainsi inférieures à l’audience réelle du fait du nombre de déclarants perdus. En conséquence, il nous est impossible d’analyser publiquement les chiffres de Médiamétrie. Contraints par ces faits sans précédents, nous renonçons à toute communication
sur cette enquête .

Be the first to comment on "Une 126 000 particulière"

Leave a comment